J’ai beau être matinale…

… j’ai mal.

 

j’ai beau être matinal, j’ai mal

 

je ne sais pourquoi j’écris cet article. Peut-être pour conjurer le (mauvais) sort. Peut-être que parce que parfois, quand on dit qu’on attend impatiemment J1, il se pointe dans l’heure. Peut-être parce qu’en écrivant ces mots, les maux, eux, s’effaceront…

J’ai mal. j’ai mal le matin, j’ai mal la journée, j’ai mal la nuit, j’ai mal depuis des jours et des jours. Cette douleur qui prend les hanches, prédominance à gauche comme avant. Cette douleur qui donne des décharges électriques dans l’aine, à gauche comme avant. Cette douleur qui descend dans la jambe avec ces mêmes décharges, comme avant.

Comme avant quand mon médecin me disait que c’était une sciatique. Comme avant surtout quand des nodules écrasaient mon nerf sciatique ou mon uretère gauche. Comme avant l’opération. 

Je ne l’ai dit à personne, mais il y a 3 semaines, j’ai eu une drôle de sensation. Comme si je « fondais » d’un coup, une suée immense, le corps mou. Comme avant quand j’avais des règles…

Je refuse d’y croire, les derniers examens sont satisfaisants (uniquement cliniques, pas d’IRM…). Mais je doute. Je me dis que c’est lié à la fatigue du boulot assez grande en ce moment. Oui, ça doit être ça. Ça ne peut être que ça.

 

 

 

Publicités

22 réflexions sur “J’ai beau être matinale…

    • Je ne sais pas. Il me semble que les douleurs fantômes sont plus liées à des membres amputés car ça renvoie à des gestes du quotidien, et nombreux. Je ne pense pas que ça puisse s’appliquer à des nodules ectopiques. Mais c’est peut-être des adhérences qui se contractent, j’en sais rien.

      J'aime

  1. je pensais moi aussi aux douleurs fantômes mais n’hésite pas à demander un avis médical car tes appréhensions sont tout à fait légitimes. Pour ma part j’ai eu assez peur en ressentant des douleurs continues et cela m’a replongé dans ces années noires où personne ne me croyait. Ne supportant plus de traitement du coup je revois plus régulièrement quelqu’un côté corporel depuis septembre pour travailler sur mes douleurs et cela m’aide aussi à visualiser plus positivement les choses. Je sais aussi grâce à toi que si j’ai besoin j’ai un spécialiste que je peux consulter ! Prends bien soin de toi et vivement que ta semaine de vacances approche. bisous

    J'aime

    • Tu m’en dirais plus sur ce pro corporel ?
      J’ai répondu à Simone sur les douleurs fantômes, je ne pense pas que ce soit cela… Je sais que je dois revoir Kitusais mais je redoute car je n’ai pas perdu de poids et je sais qu’il va me disputer encore… (Je sais que ces kilos en trop doivent aussi jouer sur les douleurs mais pquoi maintenant ??)

      J'aime

  2. Je suis désolée de lire ça mais ça ne m’étonne malheureusement pas. L’hystérectomie n’est pas une solution lorsqu’on laisse les ovaires en place. Ce sont eux qui nourrissent les lésions d’endo, même microscopiques qui sont restées sur les différents organes. Maintenant ôter les ovaires provoque une ménopause brutale qui doit être très difficile à gérer.
    Pour ma part la pilule en continu me va très bien, j’ai parfois des douleurs mais beaucoup plus gérables, beaucoup plus espacées et plus courtes.
    Courage.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis contente que de ton côté tes douleurs s’estompent. On m’a laissé des bouts d’ovaires pour éviter une ménopause qui aurait signifie un traitement de substitution… C’est le choix de l’équilibre bénéfices/risques…

      J'aime

      • Oui je comprends bien car en plus la « castration » est chirurgicale, donc immédiate et la ménopause est plus violente. Mais une pilule en continu comme moi t’aiderai peut être

        J'aime

  3. Oh punaise Chapi. Que tu dois être épuisée par ces douleurs. Et stressée aussi. Tu as bien fait d’écrire cet article, ne serait-ce que pour nous donner de tes nouvelles.
    J’espère que tu trouveras quelqu’un pour écouter ta souffrance et te soulager surtout.
    Tiens nous au courant et je t’envoie plein de courage pour ce moment si difficile.
    Et des gros bisous de soutien aussi. ❤

    J'aime

  4. Et sinon, dans les remèdes traditionnels, genre les croco, la bière ou la fondue savoyarde?? mouais, pour la gestion du poids c’est pas trop adéquat il est vrai…. 😦 Virtuellement une bonne bouillotte bien chaude et plein de bonnes vibes et des bises de la montagne, si ça peut contribuer à atténuer tes douleurs et rebooster le moral… ( sinon en stock j’ai aussi du bon génépi!! !) )

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis vraiment désolée que tu ressentes à nouveau ces douleurs. Je plussoie l’idée d’aller voir le spécialiste Kitusais même si elle/il va te gronder un peu. Peut-être que l’IRM serait à envisager histoire de complètement écarter le truc. gros gros bisous de soutien

    J'aime

  6. C’est terrible de souffrir en continu… Continuer d’avoir mal alors même qu’on voudrait juste oublier cette partie de notre corps qui n’a pas su nous donner ce qu’on désirait tant … Je pense fort à toi … Plein de bises …

    J’adore mon coussin chauffant quand j’ai mal, au point que mon mari l’a surnommé « mon amant ». Il chauffe pendant 1h30 ! La bouillotte refroidit trop vite à mon goût.

    J'aime

  7. Pingback: Entretien annuel | Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s